Lecture – Nikolaï Przewalski – avancé

Au XIX siècle, l’Asie centrale et le Tibet étaient aussi connus des Européens que la face cachée de la Lune, tant les conditions naturelles de la région décourageaient les voyageurs lointains d’y pénétrer. L’explorateur, géographe et naturaliste russe, Nikolaï Przewalski a été parmi les premiers qui ont entrepris ce voyage périlleux. Il a sillonné cette partie du monde de 1867 à 1888, l’année où il a trouvé la mort après avoir bu l’eau du lac Issyk-Koul, au Kirghizistan. Lors de ses incroyables expéditions, il a répertorié 20 nouvelles chaînes de montagne, 7 lacs et découvert 218 espèces végétales et plusieurs dizaines d’espèces animales, dont l’une porte aujourd’hui son nom : le cheval de Przewalski.

Pour en savoir un peu plus sur la vie de cet infatigable voyageur, tout en enrichissant vos connaissances en langue russe, vous n’avez qu’à cliquer sur ce lien : Nikolai Przevalski !

 

Document extrait du : Rousskie imena na karte mira, A.L. Kouznetsov, M.N. Kojevnikova, éd. Rousski iazyk, koursy, Moscou, 2012.

Ce contenu a été publié dans Documents, Pratiquez le russe gratuitement !. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *